Pompiers - France - Fort Dauphin  
 __________________________________________________________

  
  Association oeuvrant pour la création et le développement de casernes de pompiers à Madagascar




Actualités....Actualités....Actualités....Actualités....Actualités....Actualités....

Les dernières news de nos actions, le travail accompli, les partenaires qui nous rejoignent !!!!

Article Sud-Ouest du 16/07/2015

Les pompiers en mission à Madagascar

Le lieutenant Dechavanne et le commandant Laguarrigue avec le ministre malgache des Affaires étrangères. ©
Photo DR
L'association Pompiers France Fort-Dauphin, a été créée par un groupe de sapeurs pompiers de Sainte-Foy-la-Grande, afin de proposer aux 100 000 habitants de la ville de Fort-Dauphin - située dans le sud-est de Madagascar - la création d'un service de secours jusqu'alors inexistant.

Depuis 2011, l'association a envoyé sur place des engins de lutte contre l'incendie, une ambulance et du matériel. Chaque année, des missions sont organisées pour que les sapeurs-pompiers français se rendent sur place former leurs homologues et suivre le développement des chantiers annexes : ligne d'appel 118, construction d'une caserne neuve, installation de poteaux incendie etc.

Pour 2015, une mission composée des sapeurs-pompiers de la Dordogne, conduite par le commandant Franck Laguarrigue, le lieutenant Patrick Dechavanne, l'adjudant-chef Vincent Labonne et le sergent-chef Fabrice Introvigne, pompier volontaire à Sainte-Foy-la-Grande, s'est déroulée du 28 avril au 14 mai. En plus des actions de formation, cette mission a permis d'arrêter un mode de fonctionnement de l'unité de pompiers avec les autorités malgaches : mise à disposition de carburant et construction de locaux. La mission a même eu l'honneur de recevoir une visite des ministres malgaches des Affaires étrangères et de l'Éducation.

Les bénéfices de la formation

Une fois l'équipe française partie, l'unité de Fort-Dauphin a été amenée à combattre un sinistre d'ampleur. Un feu d'hôtel s'était déclenché mobilisant tous les engins et tout le personnel. Les élus locaux ont pu constater les bénéfices de la formation reçue et l'autonomie des pompiers locaux à gérer une intervention. L'unité de protection de civils de Fort-Dauphin est constituée de personnel militaire comprenant une vingtaine d'agents, dont la plupart sont des jeunes appelés du contingent. L'unité est dotée de deux fourgons-pompes tonne, deux camions-citernes forestiers et une ambulance. La plupart des engins et une grande partie du matériel ont été donnés par le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de la Dordogne, grâce à l'implication du directeur, le Colonel Colomès et l'aumônier, l'abbé Miane. La ville étant située au bord de l'océan Indien, il est envisagé de doter prochainement l'unité d'une embarcation de sauvetage afin d'intervenir pour les pêcheurs et les plongeurs, facilement en difficulté sur leurs petites embarcations.

Les pompiers en mission

 
Les pompiers en mission
Photo Association Pompiers France-Fort Dauphin
Les formateurs français et les stagiaires malgaches.
Cinq sapeurs-pompiers du Service départemental d'incendie et de secours de la Dordogne (Sdis 24), dirigée par le commandant Frank Laguarrigue, sont récemment partis à Fort Dauphin, sur l'île de Madagascar. Tous sont membres de l'association Pompiers France-Fort-Dauphin, fondée par les sapeurs-pompiers de Sainte-Foy-la-Grande. La structure envoie des moyens de secours (camions incendie, tenues de feu, motopompes…) et offre de services de formation.

Manœuvre grandeur nature

Ces cinq pompiers étaient chargés de former durant deux semaines, du 25 septembre au 11 octobre, leurs homologues malga- ches, pérenniser la convention de coopération en vue de renforcer la capacité opérationnelle de l'unité de protection civile de Fort Dauphin.

La formation, auprès de 20 stagiaires, dont 12 militaires de l'unité et 8 pompiers volontaires de QIT Madagascar Minerals, était axée sur les techniques de lutte contre les incendies et de prise en charge des personnes blessées ou malades sur les voies publiques.

Une journée a été consacrée à un recyclage pratique destiné à tous les acteurs (pompiers de l'Adema, unité de protection civile, QMM) à l'aéroport de Fort-Dauphin qui s'est traduite par une manœuvre grandeur nature.


Les pompiers foyens aident Madagascar
Article Sud-Ouest 07/2014

 
Les pompiers ont créé leur association pour venir en aide à Fort-Dauphin, qui n?avait pas de service de secours.

Les pompiers ont créé leur association pour venir en aide à Fort-Dauphin, qui n’avait pas de service de secours.

Pour la Fête nationale, les pompiers proposaient leur traditionnel bal, sur la place de la mairie de Pineuilh. Mais c’était aussi l’occasion de présenter leur association Pompiers-France-Fort Dauphin, créée par les sapeurs-pompiers de Sainte-Foy-la-Grande. La structure travaille depuis trois années à la construction et à l’équipement d’une caserne de sapeurs-pompiers en faveur de la ville de Fort-Dauphin située dans le sud-est de l’île de Madagascar.

Acheminer du matériel

Cette ville de 80 000 habitants n’avait pas de service de secours jusqu’à l’an dernier, quand une équipe de sapeurs-pompiers de Sainte-Foy-la-Grande a acheminé deux engins de lutte contre les incendies et du matériel de premiers secours. Après une solide formation dispensée par les pompiers foyens, la caserne est aujourd’hui opérationnelle et permet de répondre à de nombreux appels de secours.

En novembre prochain, une nouvelle mission menée par les sapeurs-pompiers de Sainte-Foy-la-Grande s’envolera pour Fort-Dauphin. Leur objectif sur place sera de perfectionner la formation à la caserne locale, d’acheminer du matériel et des tenues et d’apporter un soutien aux opérations. Les soldats du feu devraient également fournir une ambulance et un camion tout terrain.

Pour aider l’association Pompiers-France-Fort Dauphin, il suffit de contacter son président, l’adjudant-chef Michel Bouchereau au 06 81 07 77 08 ou sur le site Internet http://pompiersfortdauphin.wifeo.com/

L'action des pompiers saluée en mairie
Article Sud-Ouest 12/2013

 

Michel Maumont, Robert Provain, Christophe Bouillac, Jean-Marc Bertoumesque, Michel Bouchereau, Florian Voulgre.

Michel Maumont, Robert Provain, Christophe Bouillac, Jean-Marc Bertoumesque, Michel Bouchereau, Florian Voulgre. (j.-C. F.)

Robert Provain, maire et conseiller général de Sainte-Foy-la-Grande, a reçu en mairie les représentants de l'association Pompiers France Fort Dauphin, présidée par l'adjudant-chef Michel Bouchereau, du centre de secours foyen.

Du 2 au 14 octobre, Michel Bouchereau et ses collègues Franck Cordelier, Fabrice Introvigne et Florian Voulgre se sont rendus à leurs frais à Fort Dauphin, ville du sud de Madagascar. Une commune de 90 000 habitants où ils ont réceptionné les deux camions de lutte contre l'incendie et un conteneur de matériel pour équiper le futur centre de secours.

Rénové par l'IEP du Fleix

Un matériel qui a été entièrement rénové par les jeunes de l'IEP Cadillac du Fleix (24), avec l'appui de leurs formateurs, Christian Valentin et Rodolphe Malinowski.

Robert Provain et son équipe municipale ont souligné « cette action humanitaire exceptionnelle qui entre pleinement dans le cadre des engagements des sapeurs-pompiers ».

En présence du capitaine chef de centre, Jean-Marc Bertoumesque et de son adjoint le capitaine Christophe Bouillac, le premier édile a confié qu'il allait solliciter le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) Gironde afin qu'il confie à l'association de nouveaux camions réformés.

Pour soutenir l'association Pompiers France Fort Dauphin, contacter le président, Michel Bouchereau, Sainte-Germaine, 33220 Pineuilh ; pompiersfortdauphin@gmail.com

 


Les pompiers en mission malgache
Article Sud-Ouest 12/2012

 

 Michel Bouchereau et le chef de centre malgache Théodoré Rakatomelo.

 

Michel Bouchereau et le chef de centre malgache Théodoré Rakatomelo. (photo j.-c. f.)

Du 2 au 14 octobre, les membres de l'association Pompiers-France-Fort Dauphin, Michel Bouchereau, Franck Cordelier, Fabrice Introvigne et Florian Voulgre, tous sapeurs-pompiers à Sainte-Foy-la-Grande, sont partis en mission de coopération à Madagascar.

L'association qu'ils ont créée depuis deux années a pour but de créer une caserne de pompiers en faveur de la ville de Fort-Dauphin, 90 000 habitants, dans le sud-est de Madagascar, et dépourvue de service de secours.

Bloqués en douane

En juin dernier, l'association avait déjà fait partir deux camions de lutte contre l'incendie et un conteneur de matériel pour équiper le futur centre de secours. Il faut d'ailleurs préciser que ces camions et ce matériel ont été entièrement rénovés par les jeunes de l'IEP Cadillac du Fleix. Avec l'appui de leurs formateurs Christian Valentin et Rodolphe Malinowski, ils se sont largement impliqués dans ce projet.

Le but de ce voyage automnal était de former les pompiers malgaches et de lancer les bases de fonctionnement de cette caserne. Une action qui n'a pas été aussi facile que prévu puisque l'équipe foyenne, en arrivant sur place, s'est rendu compte que le matériel et les camions étaient toujours retenus en douane.

Protéger les habitants

Heureusement, les autorités malgaches, ayant conscience de l'enjeu, ont rapidement débloqué la situation. Entre les cours de secourisme et les manœuvres d'établissements de tuyaux, les pompiers malgaches ont été motivés par l'initiation au métier de sapeur-pompier. Ils ont pu prendre la pleine mesure de leurs fonctions et devraient être rapidement opérationnels à l'issue de cette formation.

Quant aux membres de l'équipe de Pompiers-France-Fort Dauphin, tous ont été touchés par cette expérience de transmission du savoir auprès de leurs homologues. « Cette aventure, forte en émotion, restera gravée sans nul doute dans les mémoires des participants et dans celle du centre de secours foyen, raconte Michel Bouchereau. Elle aura surtout permis d'apporter une réponse pour protéger les habitants de Fort-Dauphin. »

Le travail de l'association n'est pas fini pour autant. Il est nécessaire de suivre le développement de la structure, la réparation et l'entretien des véhicules, le renouvellement du matériel et de continuer la formation.


Article Sud Ouest - Sainte-Foy-la-Grande - 06/2012 - Par Jean Claude Faure

Deux camions pour Tolagnaro

Les jeunes de l'IEP et leurs éducateurs ont livré les camions à Florian Voulgre, Michel Bouchereau en présence du directeur du centre de secours.

Les jeunes de l'IEP et leurs éducateurs ont livré les camions à Florian Voulgre, Michel Bouchereau en présence du directeur du centre de secours. (Photo J.-C. F.)

L'association Pompiers-France-Fort-Dauphin a été fondée il y a près de deux ans par des sapeurs-pompiers du centre de secours foyen, afin de créer et développer une caserne de pompiers à Fort- Dauphin (devenu Tolagnaro en malgache), ville de 80 000 habitants du sud-est de Madagascar.

Après un long travail d'études, d'accords internationaux et de recherche de matériels et d'engins pour équiper la future caserne de pompiers, l'association présidée par l'adjudant-chef Michel Bouchereau a acquis des camions qu'elle s'apprête à envoyer à Madagascar. Une mission des membres de l'association suivra dans quelques semaines.

Partenariat socioéducatif

« Fait unique dans cette démarche de coopération internationale de sécurité civile, notre association a établi un partenariat avec l'Institut éducatif professionnel Cadillac du Fleix qui fédère autour de ce projet des jeunes en difficulté, explique Michel Bouchereau. Ces jeunes prennent une part active dans notre projet en réparant et rénovant ces matériels et engins autour de professeurs motivés. »

La cérémonie qui s'est déroulée à la caserne samedi 16 juin était l'occasion de promouvoir ce partenariat socioéducatif particulier et de remercier l'IEP Cadillac de son investissement dans sa démarche. Une action que soulignait Jacques Reix, vice-président de la CdC représentant le président David Ulmann, en présence de nombreux élus du Pays foyen. Dans le même temps, le président du Rotary de Sainte-Foy-la-Grande, Peter Macivor, offrait un chèque à l'association, ainsi que Monique Esperon-Sergenton, présidente de l'ONG Terre des enfants Pays foyen, qui mène déjà des actions en faveur des enfants à Madagascar.


Article du 3 avril 2012 - Source Journal Sud-Ouest - JC Faure
Le premier camion sera remis en état par les jeunes de l'IEP.

Le premier camion sera remis en état par les jeunes de l'IEP. (J.-C. F.)

L'Association Pompiers-France-Fort-Dauphin regroupe essentiellement des sapeurs-pompiers de Sainte-Foy-la-Grande et de l'arrondissement. Cette association œuvre depuis près de deux ans pour la création d'une caserne de pompiers pour la ville de Fort-Dauphin, dans le sud-est de Madagascar. Cette ville compte plus de 70 000 habitants et n'a pas de service de secours. Suite à la visite sur place de Michel Bouchereau, président de l'association, l'idée a été lancée de fonder une caserne en récoltant des engins et des matériels utiles aux futurs pompiers malgaches de Fort-Dauphin.

Challenge pour les jeunes

L'IEP de Cadillac sur la commune du Fleix (24), centre éducatif de jeunes, s'est proposé d'aider l'association en rénovant et en réparant les engins et matériels récoltés. La signature de la convention du 23 mars acte l'accord entre les partenaires. Les pompiers et les jeunes seront ensemble pour réparer le matériel. Le premier camion qui vient d'être acheté va permettre les bases de cette entente.

Une première mission

L'association travaille également sur d'autres fronts pour obtenir des aides d'État et accréditations. La première mission devrait partir sur place d'ici quelques semaines pour former les futurs pompiers et livrer les premiers camions prêts pour une deuxième vie. Le capitaine Jean-Marc Bertoumesque, chef du centre foyen et Didier Aubard directeur de l'IEP se sont félicités de ce partenariat, qui permettra aux jeunes de l'institut de s'investir dans une démarche humanitaire.

Association Pompiers-France-Fort-Dauphin au 06 81 07 77 08.


 

Article de Midi Madagaskira - 22 février 2012

DeuxSignature de la convention par la ville et région de Fort-Dauphin, Ministère des Forces Armées, société QMM et notre association

 
Partenariat Public Privé : Deux protocoles d’accord signés à Fort-Dauphin      
Mercredi, 22 Février 2012 00:00




Le partenariat public privé est une réalité à Fort-dauphin. En effet, deux signatures de protocoles ont été signés récemment dans la Capitale de l’Anosy sur la base d’un partenariat entre l’administration et les forces économiques de la région
.

La première convention qui réunit la commune urbaine de Fort-dauphin et l’Etat major

général de l’Armée malagasy, l’association française « pompiers-France-Fort-Dauphin », la région

Anosy et Rio Tinto QMM porte sur la création d’une unité de protection civile à Fort-dauphin, tandis que le second accord concerne la sécurité publique dans la région Anosy. Des accords qui arrivent, en tout cas à point nommé car non seulement la ville de Fort-dauphin est souvent victime d’incendie mais est également exposée à certaines formes d’insécurité. Selon d’ailleurs le PDS de la Commune Urbaine de Fort-Dauphin, « la mise en place d’une unité de protection civile est nécessaire».

Responsabilité. Les cinq parties prenantes se sont engagées à prendre respectivement leur responsabilité dans la mise en œuvre de cette unité dont la gestion administrative sera assurée par la commune urbaine de Fort-Dauphin. Pour sa part, l’état-major de l’Armée a mis à disposition du groupe le terrain qui se trouve dans l’enceinte du 2/RM5 ainsi que le personnel militaire. L’association française « Pompiers-France –Fort-Dauphin » met à la disposition de l’unité des engins de lutte contre l’incendie et de secours à personnes, des équipements et des formations adaptées. La Région Anosy participe financièrement à la construction de la caserne. Enfin, fidèle à sa mission de partenaire clé du développement socio-économique, Rio Tinto QMM s’engage à assurer le transport des engins depuis la France jusqu’au port d’Ehoala, à apporter un appui pédagogique, et à doter l’unité des équipements nécessaires à la réalisation de sa mission.

15 projets. Le coût total du projet s’élève à 600 Millions d’ariary. En tout cas, dans la réalisation de ce projet multipartite, les parties prenantes ont conscience de l’utilité du partenariat public-privé qui se manifeste par un dialogue permanent efficace dans la région. Tout le monde est convaincu que le 3P est un exemple d’une réussite commune au service du développement de Fort-Dauphin. Grace à cela, les bailleurs de fond sont prêts à soutenir les efforts déployés par les parties prenantes locales. A noter qu’en décembre 2011, une signature de protocole sur 15 projets a été signée entre la Région, Le projet PIC et Rio Tinto QMM.

R.Edmond



 

Article de L'express de Madagascar - 6 octobre 2011

Deux cas d’incendie ont été enregistrés en 5 jours à Amparihy

-Deux cas d’incendie à Amparihy.Deux cas d’incendie ont été enregistrés en l’espace de 5 jours à Amparihy, dans le district de Taolagnaro. Le premier a eu lieu le 28 septembre vers 21h où 16 foyers ont été ravagés par les flammes, faisant du coup 48 sans-abri. Pratiquement la même situation s’est reproduite le 2 octobre, l’unique différence étant le nombre des sans-abri (649) et les cases incendiées (164). Dans les deux cas, il n’y a pas eu de victime à déplorer.
 


ARTICLE DU SUD-OUEST du  25/04/2011 - JC Faure.

Sainte-Foy-la-Grande

Les pompiers aident les Malgaches

 Michel Bouchereau à Fort-Dauphin. photo michel darriet

Michel Bouchereau à Fort-Dauphin.


L'association Pompiers-France-Fort-Dauphin (1), menée par Michel Bouchereau et d'autres sapeurs-pompiers de Sainte-Foy-la-Grande, est destinée à participer à la création d'un corps de sapeurs-pompiers en faveur de Fort- Dauphin (aussi appelée Tolagnaro), située dans le sud-est de Madagascar (lire « Sud Ouest » de samedi).

Cette ville où se côtoient mer et montagne, à une heure d'avion ou quatre jours de piste d'Antananarivo, la capitale malgache, compte plus de 80 000 habitants, est dotée d'un port et d'un aéroport international, d'hôtels, d'écoles et d'un hôpital.

Elle commence à être reconnue par les agences touristiques pour la richesse de sa faune et de sa flore. Néanmoins, aucun service de secours n'est présent malgré des risques importants : feux de brousse ou d'habitation. La population utilise des braseros pour cuisiner, source de nombreux incendies, et il y a aussi des accidents de circulation, événements climatiques… Par exemple, en 2010, un feu a ravagé près de 300 logements et fait plusieurs victimes.

Un corps de sapeurs

Après un voyage en septembre dernier, Michel Bouchereau, sapeur-pompier volontaire à Sainte-Foy-la-Grande, a décidé de s'engager dans ce projet de coopération humanitaire. Après avoir rencontré des élus malgaches et des responsables associatifs, l'association Pompiers-France-Fort-Dauphin a été mise en place.

L'objectif est d'acheminer des camions de pompier pour créer un corps de sapeurs dans cette commune. En complément, les membres de l'association s'engageront à former leurs homologues malgaches dans les techniques d'intervention sur feu ou secours à personne. Des formations de premiers secours seront même proposées aux habitants afin de connaître les premiers gestes.

Pour l'instant, l'association Pompiers-France-Fort-Dauphin prépare son plan d'action et entre en contact avec un maximum de partenaires potentiels. Elle lance malgré tout un appel aux dons et au matériel pour accomplir sa mission. Dans cette perspective, elle proposera bientôt une tombola.

(1) Pour tout renseignement, contacter l'association Pompiers-France-Fort-Dauphin, Michel Bouchereau, Sainte- Germaine, à Pineuilh, ou par courriel pompiersfortdauphin@gmail.com.

 
 
 
 
 
 
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement